Identification

Langue de boeuf, Fistuline hépatique
Fistulina hepatica
fistulinaceae
forme d'une langue de boeuf de 10 à 20 cm perpendiculaire à l'arbre où elle pousse comme un console, fixée à ce support par un pied médian soit nettement marqué par rapport à la "langue", soit atrophié et insignifiant.

En détail

10 à 20 cm recouvert d'une peau rouge foncé parfois veiné de lignes jaunes quand le sujet est jeune puis elle devien plus sombre et veloutée à maturité, et finalement gélatineuse. le bord du chapeau (marge) est en général assez fin, parfois régulier, parfois divisé en lobes.
La surface inférieure est entièrement tapissée de minuscules tubes (visibles à la loupe), séparés les un des autres comme les poils d'une brosse, d'abord rosâtre, puis rosés ; ils deviennent brunâtre au toucher.
pied médian de la même couleur que le chapeau, parfois bien démarqué du chapeau et de 2à 4 cm de diamètre par 3 à 6 cm de long, parfois atrophié, voire insignifiant.
Chair rouge, succulente, fibreuse avec des marbrures plus claires, rose pâle à blanche, semblable à de la viande saignante. Pour la consommer crue, il est conseillé de retirer la cuticule, puis, la faire dégorger dans de l'eau vinaigrée pour éliminer le côté amer, enfin de la rincer, égoutter, et de l'assaisonner: sel, poivre, vinaigrette ; on peut aussi la faire griller comme un steak ou la conserver dans l'huile.
de la fin de l'été à la fin de l'automne
Comestible
rose cendré à ocre
Pousse la plupart du temps sur les chênes et les châtaigniers vivants ou morts, souvent à la base des troncs, parfois sur les souches

Images