Identification

Cépe de Bordeaux, bolet comestible, cèpe franc, polonais...
Boletus edulis
Boletaceae
Il orne la couverture de beaucoup d'ouvrages mycologiques, avec son chapeau couleur noisette hémisphérique, sur un pied massif et renflé presque de la même couleur.

En détail

5-25cm, hémisphérique, puis convexe, et enfin plus ou moins étalé, sa couleur peut être noisette, brun ocre, brun roussâtre, brun châtain, ces teintes étant presque toujours multiples et nuancées. la marge est plus claire, voire blanchâtre formant un liseré sur le bord extérieur du chapeau. La peau (cuticule) est quelquefois humide, un peu visqueuse, et assez luisante par temps sec, mais pas veloutée.
Tubes longs, relativement fins, presque détachés du pied ; blanchâtres, puis jaunâtres, enfin olivâtres
Pied 5-15 cm. x3-8 cm. d'abord ovoïde, puis plutôt cylindrique, souvent renflé à la base ; toujours massif ; plein ; blanchâtre ; noisette ou noisette-fauve ; couvert d'un réseau de mailles de la même couleur que le fond, que l'on distingue encore mieux à la loupe ; la base au niveau de la terre reste en général blanche.
chair plutôt ferme, blanche et compacte, mais rapidement assez molle ; si l'on gratte la cuticule au couteau, on trouve juste en dessous la même couleur que le chapeau mais partout ailleurs, la chair est blanche, y compris dans le pied. l'Odeur est très agréable : fongique suave et un peu sucrée. Le goût aussi est très agréable et doux, ce qui en fait l'un des champignons les plus réputés et les plus recherchés. dans de nombreuses région on ne va en forêt que pour trouver cette espèce.
au cours d'étés chaud après un printemps pluvieux ou plus souvent à partir de septembre j'usqu'à mi novembre.
Comestible
brun olivâtre
Forets de feuillus en plaine : chênes, tilleuls, hêtres, charmes, châtaigniers, et conifères en montagne, surtout sur les versants ensoleillés, dans les sapins

Images