Identification

Armillaire couleur de miel ou tête de méduse
Armillaria mellea
Tricholomataceae
touffes très importantes sur le bas de tronc de feuillus auquel ils donnent une maladie mortelle pour l'arbre le "pourridié" redoutable parasite, il devient saprophyte de sa victime et son mycélium s'insinue et grandit sous son écorce jusqu'à ce qu'elle tombe en poussière. les feuillus concernés sont les chênes, les châtaigniers, les hêtres. ils se développent plus rarement sur les conifères.

En détail

2-15 cm. assez charnu mais plutôt mince d'abord hémisphérique puis convexe optus ; enfin un peu plus étalé, souvent mamelonné. Marge assez mince et incurvée, puis plus ou moins striée par transparence. Couleur d'abord brun assez foncé couvert de fine mèches brunes ou grisâtres puis la surface s'éclaircit avec des tons jaunes couleur de miel, quelquefois même d'un beige tirant sur le vert, ou brun rougeâtre.
lames un peu décurrentes crèmes à reflets rosâtre, puis beige roussâtre
pied long, H. 5-20 cm Larg. 1-3 cm très fibreux, presque coriace pâle en haut, teinté ailleurs de roussâtre, puis de brun-roux, de brun jaune, la surface est un peu floconneuse et striée sous les lames soyeuse ou fibrilleuse sous l'anneau,,rayé dans sa longueur, l'Anneau est ample, situé assez haut sur le pied, ample, bordé d'un rebord incurvé brunissant, pâle en dessus à flocons bruns clair ou jaunes en dessous.
la chair du chapeau est ferme et un peu élastique,blanche ou un peu roussie ou brunie localement, celle du pied est fibreuse ; l'odeur est assez forte et un peu désagréable, la saveur est à la fois acidulée et légèrement amère. Très estimé dans les pays de l'est, Pologne, Russie, ce champignon est aujourd'hui considéré comme "sans intérêt alimentaire" car il est parfois très indigeste, si l'on veut essayer d'en consommer, il est conseillé de prendre des spécimens jeunes, car les plus vieux peuvent être contaminés par des micros champignons toxiques provoquant des gastros.
de juin à novembre
Sans intérêt
crèmes
forêts de feuillus, en touffes très importantes sur chênes, châtaigniers, hêtres.

Images

Aucune image trouvée pour cette espèce.