Identification

Morille grise ou morille commune
Morchella esculenta. Synonymes : Morchella vulgaris
Morchellacées
Aspect d'une éponge avec le haut gris à brun couvert de petites crevasses irrégulières le bas (pied) blanc grisé à crème avec parfois des taches ocre-rouilles chez l'adulte.

En détail

Hauteur 4 à 7 cm diam. 3 à 5 cm de formes variées, conique ou subglobuleuse (forme de cerveau) à sommet optus, creux à l'intérieur, gris fuligineux intérieur de la cavité blanc cassé puis jaunâtre (à maturité), côtes (des cratères) plus pâles, épaisses, arrondies sur l'arête
pas de lames, ni tubes ni aiguillons. HYMENOPHORE : Alvéoles fertiles multiformes, allongées et assez profondes (1 à 3mm.)
diamètre 3 à 5 cm. (1,5 à 3 au sommet) renflé et plissé à la base, creux, la cavité continuant celle du chapeau, blanchâtre à crème quelquefois tachée de tavelures ocrées.
chair blanc-sale à grise à beige quelquefois jaunâtre plus ou moins foncée jusqu'à marron fauve aspect un peu ciré, hydrophobe intérieur de la cavité granuleux en surface. Odeur fongique faible, très légèrement chlorée. Saveur : douce mais à recracher car la morille est toxique crue mais elle est excellente cuite.
Printemps : de (mars), avril à mai
Comestible
couleur crème foncéee
bordures de forêts, lisières mixtes haies bosquets, bords de chemins, sur tue et sabloneuse, sur sols argileux, calcinés, décombres (plâtreux), sous frênes, ormes, noisetiers, merisiers, acacias, pommiers

Images