Identification

Morille blonde
Morchella rotunda
Morchellaceae
Aspect premier d'une éponge globuleuse (un peu comme un cerveau). Sporophore (champignon apparent) ensemble pied-chapeau, hauteur 5-8 cm largeur 4-6 cm faisant une seule pièce avec une démarcation sous le chapeau un peu en forme de massue avec la base (pied) plus étroite et lisse que le haut (chapeau) dessus souvent arrondi, recouvert d'alvéoles de couleur jaune paille, parfois jaune ocré, crêtes des alvéole restant plus claires crème clair à jaune pâle.

En détail

Uni au pied, creux, couvert d'alvéoles plus ou moins en forme de polygones gaufrés contenant l'hyménium (qui produit les spores) couleur blonde quelquefois cendrée tirant parfois sur le jaune paille ou ocré, les angles des alvéoles sont plus claires voir blanchâtres arrondies sur les arêtes.
Absentes : comme pour la morille grise, l'hyménophore porte des alvéoles fertiles multiformes allongées et assez profondes
Adhérent au chapeau, creux comme lui, blanchâtre à grisé pâle plus ou moins légèrement rugueux
Odeur faible un peu fongique pouvant aussi rappeler celle du chlore très dilué chair grisâtre paraissant un peu cireuse, hydrophobe. Ce comestible réputé se prête à être séché. Quand on le consomme frais, on doit le faire bien cuire (au moins 10 à 15 mn.) car comme toute les morilles CE CHAMPIGNON EST VENENEUX CRU !
Du début du printemps autour de la Saint Joseph (19 mars) jusqu'à la fin mai.
Comestible
crème foncée
En terrain sablonneux surtout taillis et lisières des bois de feuillus. Souvent sous les frênes en bordure de cours d'eau ou sur sol calcaire.

Images

Aucune image trouvée pour cette espèce.
Retour à la liste